… Alors dansez maintenant !

Concert-spectacle éclairé à la bougie

Nous sommes au début du XVIIème siècle lorsque l’expression de « Belle Danse » apparaît. Alors contemporaine au style de danse qu’elle désigne, cette expression témoigne plus largement d’un art de vivre. En effet, la danse y rencontre musique mais aussi graphie. En l’an 1700, Raoul Auger Feuillet présente un ingénieux système de notation qui permet d’écrire la danse. Sous ses doigts, cette dernière devient alors « Chorégraphie ». Une notation qui traverse les âges pour se faire le témoin extraordinairement précis d’un art de la danse développé à cette époque. Si monsieur Feuillet graphie la danse pour la transmettre, la partition musicale nous est également une preuve formidable de que pouvait être la « Belle Danse ». Lorsque la musique se joue, la danse en émane. Elle reprend vie à travers le rythme, le caractère, et la structure de chaque mouvement…

  • Marie Lerbret – flûte à bec
  • Louise Bouedo-Mallet – viole de gambe
  • Mathilde Blaineau – clavecin
  • avec la voix de Jérémy Bertin
Oeuvres de :

  • F. Couperin
  • M. Marais
  • J.-M. Hotteterre
  • M.-R. de Lalande
  • M. Pignolet de Montéclair

Textes du duc de Saint-Simon, de N. de Bonnefons, du Père Pomey.